Rejoins ton forum de discussions. On s'détend, on papote de tout et de rien. Un petit café ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Le gouvernement dans le piège de la hausse des péages d’autoroutes
Aujourd'hui à 13:28 par Pashka

» Popularité : Macron et Philippe dégringolent de cinq points
Aujourd'hui à 11:05 par Eugenie

» Vinci Autoroutes va envoyer une facture aux automobilistes passés pendant les opérations "péage gratuit" des "gilets jaunes
Aujourd'hui à 7:09 par Pashka

» Attentat à Strasbourg : la mobilisation des forces de l'ordre pour les lycéens et les "gilets jaunes" a-t-elle fragilisé la sécurité du marché de Noël ?
Aujourd'hui à 7:06 par Pashka

» L'Assurance-maladie met en garde contre une arnaque par email invitant les usagers à changer de carte Vitale
Aujourd'hui à 0:22 par Edmond

» "Ça suffit !" : Castaner appelle les "gilets jaunes" à lever les ronds-points
Hier à 20:32 par Edmond

» De quel film a été tirée cette image
Hier à 20:30 par Edmond

» Cinq chiffres sur les ventes d'armes dans le monde
Hier à 17:50 par Edmond

» Jeu du gros plan
Hier à 13:24 par Edmond

» Le stade de la finale du Mondial 2022 révélé
Dim 16 Déc - 21:10 par Edmond

» Bretagne: Au chômage depuis l’arrivée des machines, le cheval de trait reprend du service
Dim 16 Déc - 20:28 par Edmond

» Coulis (cuisine)
Dim 16 Déc - 18:21 par Aurore

» "Gilets jaunes" : la moitié des radars automatiques de France ont été mis hors service
Dim 16 Déc - 17:38 par Pashka

» Ah les hommes !!!!
Dim 16 Déc - 17:34 par Aurore

» Macron, Mélenchon, gilets jaunes : Christiane Taubira se lâche
Dim 16 Déc - 17:28 par Aurore

» Renault Koleos : tout pour le confort avec cette deuxième génération à l'essai
Dim 16 Déc - 17:19 par Eugenie

» Huawei P30 : date de sortie, prix et fiche technique
Dim 16 Déc - 17:04 par Eugenie

» Métier du Secteur Cuir - Gantier
Dim 16 Déc - 16:43 par Eugenie

» La première projection de film parlant a eu lieu à l’exposition universelle de Paris en 1900 !
Dim 16 Déc - 15:16 par Eugenie

» L'avocat Laurent-Franck Lienard abandonne la défense d'Alexandre Benalla "pour les faits du 1er-Mai"
Dim 16 Déc - 13:53 par Pashka

» Potée auvergnate
Dim 16 Déc - 13:37 par Eugenie

» Croustade de confit au canard
Dim 16 Déc - 13:34 par Eugenie

» Le virus de la gastro est de retour
Sam 15 Déc - 17:27 par Pashka

» Un arbre âgé de près de 1000 ans
Sam 15 Déc - 17:20 par Pashka

» Les gauchers ont tendance à vivre moins longtemps...
Sam 15 Déc - 13:26 par Pashka

» Le cheval percheron, emblème vivant d'une magnifique région.
Sam 15 Déc - 13:24 par Pashka

» Le règlement
Sam 15 Déc - 13:15 par Edmond

» Comment sont surveillés les individus fichés S ?
Ven 14 Déc - 11:48 par gavroche

» Cherif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg
Ven 14 Déc - 11:40 par gavroche

» Gilets jaunes : l'Assemblée rejette la motion de censure, votée par 70 députés
Ven 14 Déc - 11:38 par gavroche

» Bar rôti à la crème d’oseille
Jeu 13 Déc - 17:12 par Eugenie

» Cocktails à base de rhum - Hurricane
Jeu 13 Déc - 17:01 par Edmond

» Le premier guichet automatique de billets a été inventé par un écossais en 1967 !
Jeu 13 Déc - 17:00 par Edmond

» Que contient (ou non) le pacte de Marrakech sur les migrations ?
Jeu 13 Déc - 16:58 par Edmond

Donne ton avis


Partagez | 
 

 «On nous a parlé de ruissellement, mais y en a pas»

Aller en bas 
AuteurMessage
Edmond
avatar



Masculin Capricorne Messages : 6645
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 67
Localisation : Versailles

MessageSujet: «On nous a parlé de ruissellement, mais y en a pas»   Dim 25 Nov - 11:13


Au péage de la Gravelle, en Mayenne, où les voitures particulières et les poids lourds qui viennent de Paris passent gratuitement entre deux haies de gilets jaunes depuis samedi matin, les échanges vont bon train entre manifestants sur les impôts, les taxes, le pouvoir d’achat.
«On veut bien payer des impôts si c’est pour construire des hôpitaux», lance Christelle, 46 ans, artisane. «Au lieu de cela, on voit les services publics qui se dégradent et la dette qui se creuse, mais où va l’argent ?»

Où va l’argent ? La question revient comme un leitmotiv. Pascal, un grand gaillard aux cheveux coiffés en brosse, agent communal dans un village voisin, veut bien lui aussi payer des taxes, mais «pas pour qu’on supprime des profs qui se retrouvent avec trente gamins dans une classe ou qu’on enlève des infirmières dans les hôpitaux».

Selon ces «gilets jaunes», il faudrait que «chacun fasse des efforts» et qu’on supprime «les privilèges des hommes politiques», à commencer par ceux des députés qui peuvent «se faire rembourser des frais de représentation sans justificatif», ou du Président de la République.

«Quand un simple employé a des frais vous croyez qu’on ne lui demande pas de justificatifs ?», lance un «gilet jaune» qui met également en cause les régimes de retraite des élus nationaux.

«Au lieu de supprimer l’ISF, on ferait mieux de bien distribuer les richesses», renchérit Anna, 45 ans, cadre à la Poste. «Dans ce pays, il y en a, et le bon Président c’est celui qui saura faire ça. C’est une question de décence. Je connais une femme de 75 ans qui touche 400 euros de retraite et a dû prendre un emploi de serveuse dans la restauration. Cela c’est indécent.»


   Photo Thierry Pasquet. Signatures pour Libération

«Louis XVI»

Annabelle, 30 ans, qui cumule des emplois de crêpière, de poissonnière et d’animatrice dans des centres commerciaux selon les besoins de ses «patrons», abonde. Cheveux blonds coupés court et anorak mauve remonté jusqu’au menton, elle met aussi en cause le pouvoir central.

«On nous a parlé de ruissellement, mais y en n'a pas. Il n’y a rien de redistribué. On nous a dit aussi qu’on allait aider les derniers de cordée à rejoindre les premiers de cordée, mais la corde elle est cassée. On a l’impression d’être revenu au temps de Louis XVI avec un président dans son palais d’argent.»

Un peu plus loin, chacun raconte ses conditions de vie ou un petit bout de son histoire. Comme Valérie, 49 ans, qui a travaillé «vingt ans dans le commerce puis dix ans comme aide-soignante», avant de retourner vers le commerce «écœurée par le manque de considération et de moyens» dans le milieu médical.

«Il n’y a plus rien d’humain», explique-t-elle. «On n’a même plus cinq minutes pour un échange, pour prendre une main. Il faut remettre de l’humain dans la société et arrêter avec tout ce qui brille.»

Pour l’heure, les «gilets jaunes» qui occupent le péage de la Gravelle étaient bien décidés à poursuivre leur opération jusqu’en soirée, avant d’autres actions éventuelles dans les prochains jours.

«C’est maintenant, qu’il faut bouger, qu’il ne faut pas se laisser faire», dit Christelle. «Les gens sont déterminés. On n’est pas là pour tout casser, on est là pour montrer qu’on en a marre !»


https://www.liberation.fr/france/2018/11/24/on-nous-a-parle-de-ruissellement-mais-y-en-n-a-pas_1694046

_________________



.
Revenir en haut Aller en bas
http://passiondubois.skyrock.com/
 
«On nous a parlé de ruissellement, mais y en a pas»
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ne veut pas manger avec nous...
» Vanessa QUAI - Chez nous, c'est au top, mais vous, vous connaissez ?
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.
» La saleté que l'on veut nous faire "bouffer"
» propre chez nous et pas chez la nounou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un-Petit-Cafe :: Actualités - Culture - Littérature - Voyages :: Actualités - People - Débats :: Actualités - Economie :: Affaire Gilets Jaunes-
Sauter vers: