Rejoins ton forum de discussions. On s'détend, on papote de tout et de rien. Un petit café ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Le gouvernement dans le piège de la hausse des péages d’autoroutes
Aujourd'hui à 13:28 par Pashka

» Popularité : Macron et Philippe dégringolent de cinq points
Aujourd'hui à 11:05 par Eugenie

» Vinci Autoroutes va envoyer une facture aux automobilistes passés pendant les opérations "péage gratuit" des "gilets jaunes
Aujourd'hui à 7:09 par Pashka

» Attentat à Strasbourg : la mobilisation des forces de l'ordre pour les lycéens et les "gilets jaunes" a-t-elle fragilisé la sécurité du marché de Noël ?
Aujourd'hui à 7:06 par Pashka

» L'Assurance-maladie met en garde contre une arnaque par email invitant les usagers à changer de carte Vitale
Aujourd'hui à 0:22 par Edmond

» "Ça suffit !" : Castaner appelle les "gilets jaunes" à lever les ronds-points
Hier à 20:32 par Edmond

» De quel film a été tirée cette image
Hier à 20:30 par Edmond

» Cinq chiffres sur les ventes d'armes dans le monde
Hier à 17:50 par Edmond

» Jeu du gros plan
Hier à 13:24 par Edmond

» Le stade de la finale du Mondial 2022 révélé
Dim 16 Déc - 21:10 par Edmond

» Bretagne: Au chômage depuis l’arrivée des machines, le cheval de trait reprend du service
Dim 16 Déc - 20:28 par Edmond

» Coulis (cuisine)
Dim 16 Déc - 18:21 par Aurore

» "Gilets jaunes" : la moitié des radars automatiques de France ont été mis hors service
Dim 16 Déc - 17:38 par Pashka

» Ah les hommes !!!!
Dim 16 Déc - 17:34 par Aurore

» Macron, Mélenchon, gilets jaunes : Christiane Taubira se lâche
Dim 16 Déc - 17:28 par Aurore

» Renault Koleos : tout pour le confort avec cette deuxième génération à l'essai
Dim 16 Déc - 17:19 par Eugenie

» Huawei P30 : date de sortie, prix et fiche technique
Dim 16 Déc - 17:04 par Eugenie

» Métier du Secteur Cuir - Gantier
Dim 16 Déc - 16:43 par Eugenie

» La première projection de film parlant a eu lieu à l’exposition universelle de Paris en 1900 !
Dim 16 Déc - 15:16 par Eugenie

» L'avocat Laurent-Franck Lienard abandonne la défense d'Alexandre Benalla "pour les faits du 1er-Mai"
Dim 16 Déc - 13:53 par Pashka

» Potée auvergnate
Dim 16 Déc - 13:37 par Eugenie

» Croustade de confit au canard
Dim 16 Déc - 13:34 par Eugenie

» Le virus de la gastro est de retour
Sam 15 Déc - 17:27 par Pashka

» Un arbre âgé de près de 1000 ans
Sam 15 Déc - 17:20 par Pashka

» Les gauchers ont tendance à vivre moins longtemps...
Sam 15 Déc - 13:26 par Pashka

» Le cheval percheron, emblème vivant d'une magnifique région.
Sam 15 Déc - 13:24 par Pashka

» Le règlement
Sam 15 Déc - 13:15 par Edmond

» Comment sont surveillés les individus fichés S ?
Ven 14 Déc - 11:48 par gavroche

» Cherif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg
Ven 14 Déc - 11:40 par gavroche

» Gilets jaunes : l'Assemblée rejette la motion de censure, votée par 70 députés
Ven 14 Déc - 11:38 par gavroche

» Bar rôti à la crème d’oseille
Jeu 13 Déc - 17:12 par Eugenie

» Cocktails à base de rhum - Hurricane
Jeu 13 Déc - 17:01 par Edmond

» Le premier guichet automatique de billets a été inventé par un écossais en 1967 !
Jeu 13 Déc - 17:00 par Edmond

» Que contient (ou non) le pacte de Marrakech sur les migrations ?
Jeu 13 Déc - 16:58 par Edmond

Donne ton avis


Partagez | 
 

 Aux Invalides, Emmanuel Macron rend hommage à Aznavour, "l'un des visages de la France"

Aller en bas 
AuteurMessage
Edmond
avatar



Masculin Capricorne Messages : 6645
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 67
Localisation : Versailles

MessageSujet: Aux Invalides, Emmanuel Macron rend hommage à Aznavour, "l'un des visages de la France"   Ven 5 Oct - 12:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'hommage national au chanteur a commencé vendredi matin, dans la cour des Invalides. Emmanuel Macron y assiste en compagnie du Premier ministre arménien. 


"Ils sont venus, ils sont tous là..." : politiques, personnalités et anonymes célèbrent la mémoire de Charles Aznavour, vendredi matin. La cérémonie d'hommage national au chanteur, décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans, a débuté à 10 heures, avec le passage en revue des troupes.

Les informations à retenir :

L'hommage binational à Charles Aznavour a commencé peu après 10 heures aux Invalides

Le Premier ministre arménien et Emmanuel Macron ont successivement salué la mémoire d'un "grand maître de la chanson française" 

Les plus grands succès du chanteur doivent être interprétés au cours d'une cérémonie sobre, comme le souhaite sa famille

Une cérémonie binationale. Arrivé dans la cour des Invalides peu après 10 heures, Emmanuel Macron a été accueilli par le président et le Premier ministre arméniens, Armen Sarkissian et Nikol Pachinian. Ce dernier est resté aux côtés du président de la République pour une cérémonie binationale, qui a commencé par la diffusion des deux hymnes, avant la revue des troupes. 

Des dizaines de personnalités sont présentes, dont l'ensemble des corps constitués et la famille du chanteur, mais aussi les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande et de nombreuses personnalités du monde du spectacle comme Eddy Mitchell, Dany Boon ou Jean-Paul Belmondo. Beaucoup d'anonymes se sont également massés pour rendre hommage au "Grand Charles", à l'image de Patricia, une admiratrice du chanteur. "Je suis très émue, on est dans la douleur quand on perd quelqu'un qu'on a aimé", a-t-elle témoigné au micro d'Europe 1. Au total, près de 2.000 personnes se recueillent dans la cour des Invalides. 

"Un grand maître de la chanson française". Couvert d'un drapeau tricolore, le cercueil de Charles Aznavour est entré dans la cour des Invalides au son du duduk, un instrument traditionnel arménien. Le premier éloge funèbre a ensuite été prononcé par Nikol Pachinian, qui a commencé par saluer "un grand maître de la chanson française". "Les ancêtres de Charles Aznavour, rescapés du génocide, ont erré dans le monde et ont trouvé refuge en France", a-t-il rappelé. "Les soucis de l'Arménie étaient les siens." 

"On dit que les années d'exil comptent double. Chez Aznavour, la douleur et l'espoir comptaient doubles", a poursuivi le président Français Emmanuel Macron dans un discours empreint d'émotion. "Charles Aznavour aurait voulu vivre un siècle, il se l'était promis, il nous l'avait promis, comme un ultime défi lancé à la vie. (...) Mais à quelques encablures du seuil, la mort est venue le cueillir sans bruit. Nous avons été surpris, et nous avons été tristes." 

"Un conteur fraternel qui chantait à hauteur d'homme". Saluant "ce conteur fraternel qui chantait à hauteur d'homme la vérité de nos existences", "l'un des visages de la France", Emmanuel Macron est ensuite longuement revenu sur la portée universelle des chansons du "Grand Charles" et son amour pour la langue française. "Il savait, dans sa chair, que la France véritable est celle qui accueille", a souligné le président de la République. "Il a tendu, entre tant de générations, un fil incassable. Telle était sa conception de la France."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Dans le cœur de chacun il poursuivra son chemin, marchant en se tenant droit, une main dans la poche, avec ce demi-sourire que nous lui connaissions", a conclu le chef de l'Etat. "Alors, avec nous, il franchira fièrement le seuil de ce siècle. Parce qu'en France, les poètes ne meurent jamais." Le cercueil de Charles Aznavour a ensuite quitté la cour des Invalides tandis que la Garde républicaine interprétait l'un de ses titres phares, Emmenez-moi, accompagnée d'un simple piano. 

Des funérailles prévues samedi. Cet hommage est organisé avec l'accord de la famille du chanteur, comme cela avait été le cas pour de grandes personnalités françaises comme Simone Veil ou Jean d'Ormesson en 2017. Charles Aznavour sera enterré samedi en début d'après-midi "dans la stricte intimité" à Montfort-l'Amaury où repose une partie de sa famille. L'artiste reposera dans son caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, décédé à l'âge de 25 ans. Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a aussi annoncé sa volonté d'organiser "un jour de deuil national" le jour des funérailles du chanteur. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



.
Revenir en haut Aller en bas
http://passiondubois.skyrock.com/
 
Aux Invalides, Emmanuel Macron rend hommage à Aznavour, "l'un des visages de la France"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» TF1 rend hommage aux Soldats tombés en Afghanistan
» Mr KAMEL DAOUD REND HOMMAGE A BAYA!!
» L'association Qui Ose Gagne rend hommage aux Lieutenants du général Bigeard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un-Petit-Cafe :: Actualités - Culture - Littérature - Voyages :: Actualités - People - Débats :: Actualités - Economie-
Sauter vers: