Rejoins ton forum de discussions. On s'détend, on papote de tout et de rien. Un petit café ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello. Je recherche un modérateur ou modératrice, Contactez-moi en MP ou suite à ce post. J'attends vos propositions. Thanks
Derniers sujets
» Geneviève de Fontenay tacle Emmanuel Macron et l’équipe de France
Aujourd'hui à 11:46 par Joseph

» Elton John - Your Song (live)
Aujourd'hui à 11:33 par Edmond

» Qu’est-ce que le bépo ?
Hier à 21:04 par Edmond

» Photos drôles .
Hier à 20:29 par Chico

» Paris : Une policière lui porte secours après un grave accident, il la frappe .
Hier à 20:28 par Chico

» Backstreet Boys : 14 blessés à leur concert !
Hier à 20:26 par Chico

» Coupe lob : LA coiffure à adopter à la rentrée !
Hier à 20:26 par Chico

» Tabac : nouvelle hausse du prix du paquet
Hier à 20:25 par Chico

» Garcia descend ses joueurs
Hier à 20:24 par Chico

» Course-poursuite mortelle : un rassemblement pour soutenir le policier, la famille outrée
Hier à 20:09 par Chico

» Waterzooï de volaille
Hier à 18:09 par Edmond

» Cocktail à base de Guignolet - GK Sunrise
Hier à 13:07 par Carte Noire

» À quoi joue François Hollande?
Hier à 9:59 par Carte Noire

» Yves Montand - Mon pot' le gitan (1954)
Hier à 9:57 par Carte Noire

» Les 5 tendances beauté qui vont faire la rentrée
Hier à 9:32 par Carte Noire

» Amuse-bouche au saumon fumé, betterave et chantilly de mascarpone
Hier à 8:58 par Carte Noire

» Cocktail à base d'Anis - Fraisanis
Hier à 8:57 par Carte Noire

» Bananes flambées au sésame
Hier à 8:56 par Carte Noire

» Incendie à Aubervilliers : sept blessés graves, dont cinq enfants
Hier à 8:49 par Carte Noire

» Volkswagen Combi
Dim 19 Aoû - 10:26 par Joseph

» Yves Montand - Le Routier (1953)
Sam 18 Aoû - 22:54 par Edmond

» Gâteau mascarpone, ricotta et fruits rouges
Sam 18 Aoû - 16:49 par Edmond

» Vandaliser un radar peut vous coûter très cher : jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende .
Sam 18 Aoû - 13:38 par Chico

» Grave accident d'un car Flixbus sur l'autoroute 17/08/2018
Sam 18 Aoû - 13:12 par Joseph

» Bibiche, Bitche, Riche, Suisse, Rhodes… la Moselle et ses noms de villages uniques .
Ven 17 Aoû - 21:53 par Edmond

» Pourquoi la France est en tête du nouveau classement Fifa
Ven 17 Aoû - 21:07 par Chico

» Ingrédient à l'honneur : la boue
Ven 17 Aoû - 12:15 par Joseph

» AROMATES : QUELS BIENFAITS POUR VOTRE SANTÉ ?
Jeu 16 Aoû - 22:53 par Carte Noire

» 5 blonds sur lesquels on se retourne dans la rue
Jeu 16 Aoû - 22:53 par Carte Noire

» Nancy : le dealer confond les policiers de la BAC avec des clients .
Jeu 16 Aoû - 19:37 par Chico

» Sans sa perruque, Sia montre son vrai visage
Jeu 16 Aoû - 19:35 par Chico

» Mort d'Aretha Franklin : la reine de la Soul n'est plus
Jeu 16 Aoû - 17:07 par Edmond

» Tresse feuilletée façon montagnarde
Jeu 16 Aoû - 14:16 par Edmond

» Le versement de l'allocation de rentrée scolaire débute ce jeudi
Jeu 16 Aoû - 12:27 par Joseph

Conseils Canicule


Donne ton avis

Trucs & Astuces

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Partagez | 
 

 300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Chico
avatar



Masculin Messages : 1194
Date d'inscription : 27/05/2018
Age : 33
Localisation : Meurthe et Moselle

MessageSujet: 300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?   Ven 10 Aoû - 18:23

Les pilotes de la compagnie aérienne Ryanair se sont lancés ce vendredi dans une grève simultanée dans cinq pays pour dénoncer la politique d’emploi du numéro deux du transport aérien en Europe. Pourquoi ? Dans quelles conditions doivent vraiment travailler les pilotes ?

Trop c’est trop pour les pilotes de Ryanair. Pour protester contre leurs conditions de travail et la politique salariale de l’entreprise, ils ont entamé une grève ce vendredi dans cinq pays (Belgique, Allemagne, Belgique, Suède et Pays-Bas), quelques semaines après celle des personnels de cabine en Espagne, Italie, Portugal et Belgique.

Les syndicats reprochent à la compagnie sa politique d’emploi, le recours à des contrats précaires et au dumping social. Ryanair impose quand il le peut, selon les syndicalistes, des contrats de travail irlandais plus flexibles aux personnels navigant, même s’ils vivent ailleurs en Europe. Pour se justifier, la compagnie relève que la majeure partie du travail se fait à bord d’avions immatriculés en Irlande.

Cela lui permet surtout de ne pas payer les charges sociales et patronales des différents pays où se trouvent les pilotes. Et cela a une conséquence directe pour les employés, notamment français : ils ne cotisent pas à la retraite et à la sécurité sociale et doivent le faire eux-mêmes (en prenant sur leurs salaires).

Selon le président du syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) Christophe Tharot interrogé par LCI "trois types d’employés se côtoient chez Ryanair : les pilotes salariés de l’entreprise ; ceux qui sont embauchés via des compagnies de placement, et les autoentrepreneurs". Les deux derniers modèles, forcément bien moins avantageux, représentent selon lui environ 2/3 des effectifs.

Car si l’entreprise se targue de bien payer ses pilotes – les salaires peuvent atteindre 190.000 euros brut par an et sont en moyenne de 150.000 euros brut par an assure-t-elle - une fois toutes les dépenses que doivent faire les pilotes pour travailler, il ne leur reste plus autant d’argent.

En effet, chez Ryanair, ils doivent quasiment tout payer eux-mêmes. Selon un conducteur aérien interrogé par Le Soir, l’uniforme de travail leur coûte 300 euros, le badge d’accès aux aéroports 250 euros. Même les entretiens d’embauche sont payants. "C’est plus de 300 euros, en plus du voyage aller/retour et de l’hôtel, ça fait plus de 700 euros au total" explique le pilote interviewé dans le quotidien belge.

Les pilotes doivent également payer pour effectuer leurs formations ou encore pour changer de base. "Quand l’entreprise décide de changer un pilote de base, donc d’aller le faire travailler dans un autre pays, c’est à eux de prendre en charge leurs billets d’avion, leurs nuitées d’hôtels le temps de trouver un appartement, leurs repas. Toutes les autres compagnies payent ces mises en place" explique à LCI le président du SNPL.

Et cela, sans compter les dommages sur la vie privée des conducteurs. "Du jour au lendemain, on peut se retrouver à l’autre bout de l’Europe sur une autre ligne à Sofia, Budapest ou Trapani en Sicile. Il faut alors changer de vie, d’appartement. Ceux qui vivent en couple payent les frais de cette très grande mobilité. Parfois aussi, on nous prévient, au dernier moment, qu’on doit prendre un avion en charge à l’autre bout du continent. Sans que la compagnie se soucie de l’endroit où l’on va dormir" témoigne un pilote dans le Télégramme.

"En fait, tout est payant. Les pilotes sont encore étonnés de pouvoir boire un café dans l’avion. Même si seulement l’eau chaude leur est fournie et qu’ils doivent apporter leurs propres machines, leurs propres capsules" ironise Christophe Tharot.

Tous ces salariés qui bénéficient d’un contrat précaire sont bien sûr à la merci de leur employeur. "Nous n’avons aucun fixe, nous sommes payés à l’heure effective de vol quand les moteurs sont allumés. Le briefing et la préparation du vol ne sont donc pas pris en compte" témoigne un pilote autoentrepreneur auprès du Télégramme. C'est pour en finir avec ces situations que les syndicats demandent l’intégration des intérimaires ou encore des contrats de travail du pays de résidence des pilotes, en plus d'une hausse de salaire.

Ryanair est la seule compagnie aérienne européenne à utiliser ce genre de méthodes. Même son concurrent direct, EasyJet, emploie ses pilotes selon le droit local de chaque pays.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cath
avatar



Féminin Messages : 1396
Date d'inscription : 08/06/2018
Age : 54

MessageSujet: Re: 300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?   Ven 10 Aoû - 19:56

l’uniforme de travail leur coûte 300 euros

Ils sont pas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Chico
avatar



Masculin Messages : 1194
Date d'inscription : 27/05/2018
Age : 33
Localisation : Meurthe et Moselle

MessageSujet: Re: 300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?   Sam 11 Aoû - 14:59

Capitalisme avant tout .
Revenir en haut Aller en bas
Edmond
avatar



Masculin Messages : 2345
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 65
Localisation : Versailles

MessageSujet: Re: 300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?   Sam 11 Aoû - 22:16

Bientôt il va falloir payer le patron pour pouvoir bosser
Revenir en haut Aller en bas
http://passiondubois.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
300 euros le costume, entretien d'embauche payant, contrats précaires : pourquoi les pilotes de Ryanair sont-ils en grève ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien d'embauche à l'ANPE
» Made In Asia
» Vendredi 13
» bonjour a tous
» 500 days of summer/500 jours ensemble : une comédie romantique ou pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un-Petit-Cafe :: Actualités - Culture - Littérature - Voyages :: Actualités - People - Débats :: Actualités - Economie-
Sauter vers: