Rejoins ton forum de discussions. On s'détend, on papote de tout et de rien. Un petit café ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello. Je recherche un modérateur ou modératrice, Contactez-moi en MP ou suite à ce post. J'attends vos propositions. Thanks
Derniers sujets
» Geneviève de Fontenay tacle Emmanuel Macron et l’équipe de France
Aujourd'hui à 11:46 par Joseph

» Elton John - Your Song (live)
Aujourd'hui à 11:33 par Edmond

» Qu’est-ce que le bépo ?
Hier à 21:04 par Edmond

» Photos drôles .
Hier à 20:29 par Chico

» Paris : Une policière lui porte secours après un grave accident, il la frappe .
Hier à 20:28 par Chico

» Backstreet Boys : 14 blessés à leur concert !
Hier à 20:26 par Chico

» Coupe lob : LA coiffure à adopter à la rentrée !
Hier à 20:26 par Chico

» Tabac : nouvelle hausse du prix du paquet
Hier à 20:25 par Chico

» Garcia descend ses joueurs
Hier à 20:24 par Chico

» Course-poursuite mortelle : un rassemblement pour soutenir le policier, la famille outrée
Hier à 20:09 par Chico

» Waterzooï de volaille
Hier à 18:09 par Edmond

» Cocktail à base de Guignolet - GK Sunrise
Hier à 13:07 par Carte Noire

» À quoi joue François Hollande?
Hier à 9:59 par Carte Noire

» Yves Montand - Mon pot' le gitan (1954)
Hier à 9:57 par Carte Noire

» Les 5 tendances beauté qui vont faire la rentrée
Hier à 9:32 par Carte Noire

» Amuse-bouche au saumon fumé, betterave et chantilly de mascarpone
Hier à 8:58 par Carte Noire

» Cocktail à base d'Anis - Fraisanis
Hier à 8:57 par Carte Noire

» Bananes flambées au sésame
Hier à 8:56 par Carte Noire

» Incendie à Aubervilliers : sept blessés graves, dont cinq enfants
Hier à 8:49 par Carte Noire

» Volkswagen Combi
Dim 19 Aoû - 10:26 par Joseph

» Yves Montand - Le Routier (1953)
Sam 18 Aoû - 22:54 par Edmond

» Gâteau mascarpone, ricotta et fruits rouges
Sam 18 Aoû - 16:49 par Edmond

» Vandaliser un radar peut vous coûter très cher : jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende .
Sam 18 Aoû - 13:38 par Chico

» Grave accident d'un car Flixbus sur l'autoroute 17/08/2018
Sam 18 Aoû - 13:12 par Joseph

» Bibiche, Bitche, Riche, Suisse, Rhodes… la Moselle et ses noms de villages uniques .
Ven 17 Aoû - 21:53 par Edmond

» Pourquoi la France est en tête du nouveau classement Fifa
Ven 17 Aoû - 21:07 par Chico

» Ingrédient à l'honneur : la boue
Ven 17 Aoû - 12:15 par Joseph

» AROMATES : QUELS BIENFAITS POUR VOTRE SANTÉ ?
Jeu 16 Aoû - 22:53 par Carte Noire

» 5 blonds sur lesquels on se retourne dans la rue
Jeu 16 Aoû - 22:53 par Carte Noire

» Nancy : le dealer confond les policiers de la BAC avec des clients .
Jeu 16 Aoû - 19:37 par Chico

» Sans sa perruque, Sia montre son vrai visage
Jeu 16 Aoû - 19:35 par Chico

» Mort d'Aretha Franklin : la reine de la Soul n'est plus
Jeu 16 Aoû - 17:07 par Edmond

» Tresse feuilletée façon montagnarde
Jeu 16 Aoû - 14:16 par Edmond

» Le versement de l'allocation de rentrée scolaire débute ce jeudi
Jeu 16 Aoû - 12:27 par Joseph

Conseils Canicule


Donne ton avis

Trucs & Astuces

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Partagez | 
 

 Aux Etats-Unis, des adolescentes se font opérer pour ressembler aux filtres Snapchat

Aller en bas 
AuteurMessage
Chico
avatar



Masculin Messages : 1194
Date d'inscription : 27/05/2018
Age : 33
Localisation : Meurthe et Moselle

MessageSujet: Aux Etats-Unis, des adolescentes se font opérer pour ressembler aux filtres Snapchat   Ven 3 Aoû - 20:59

Dans un rapport publié sur le site d’une revue médicale américaine jeudi, des médecins s’inquiètent des conséquences des filtres Snapchat sur les adolescentes. Des selfies qui brouillent la frontière entre réalité et fantasme… et poussent de plus en plus de jeunes femmes vers la chirurgie esthétique.

Il y a cinq ans, les adolescentes voulaient le nez de Paris Hilton ou les lèvres de Jennifer Lopez. Mais aujourd’hui, leur fantasme est devenu leur propre double virtuel. C’est en tous cas ce que rapportent trois médecins du département de dermatologie de l’Université de Boston. Dans un rapport publié jeudi 2 août 2018, ils alertent sur un nouveau trouble de dysmorphie, c'est-à-dire sur un problème psychologique qui se caractérise par une crainte obsédante d’avoir un défaut physique. Ils l’appellent le symptôme du "Snapchat Dysmorphia".

Instagram dévoile des filtres animés à la Snapchat et la vidéo à l’envers
"Nous vivons à l’ère des selfies retouchés et des critères de beauté en perpétuelle évolution". C’est sur un constat bien connu que débute le rapport. Ainsi, jusqu’à récemment, soulignent ces médecins, un physique "parfait" n’était accessible qu’à un cercle de personnes restreintes. Mannequins et acteurs étaient retouchés pour rentrer dans les codes esthétiques de leur époque. Le reste du public, lui, idéalisait ces icônes. Mais dorénavant, retouches et filtres sont à la portée de tous. Plus besoin de fantasmer, chacun peut voir son visage modifié à travers des applications comme Snapchat.

"Une perte de contact avec la réalité"

Ce que critique le rapport n’est pas la volonté de s’embellir, mais l’usage continu de ces filtres. Avec l’émergence des réseaux sociaux d’images, comme Instagram, modifier son visage est devenu la norme. "L'omniprésence de ces images filtrées peut avoir de lourdes conséquences sur l’estime de soi", expliquent les médecins, avant d’alerter sur cette pratique, qui pourrait "agir comme un déclencheur, conduire à une forme de dysmorphobie".


En effet, ces applications provoquent une "perte de contact avec la réalité". Une étude de 2015 avait ainsi analysé l’effet des selfies sur la propre insatisfaction des adolescentes. Elle a constaté que celles qui modifient leurs photos sont plus inquiètes vis-à-vis de leur corps et surestiment leur poids et leurs formes. De plus, les adolescentes qui sont le plus actives sur les réseaux sociaux sont aussi plus susceptibles d’être atteintes de ces troubles.

Un manque de confiance en soi qui pousse certaines adolescentes à l’action. L’enquête annuelle de l’Académie américaine de la chirurgie plastique et reconstructive (AAFPRS) montre que 55% des praticiens ont eu des patients qui demandent une chirurgie plastique pour "améliorer leur apparence sur les selfies". Un chiffre en hausse de 13% par rapport à 2015. Le type d'opération a aussi changé, avec une montée en hausse des interventions pour rétablir une symétrie du nez et du visage ou agrandir ses yeux et sa bouche. Un physique qui rappelle clairement celui donné par Snapchat. Et une tendance qui "continue de prendre de l’ampleur".

Un idéal inaccessible

Mais le grand paradoxe que relève le rapport est que cet aspect tant désiré est totalement inaccessible. C’est ce qui rend la tendance "alarmante". Car ce qui embellit une personne sur un selfie, outre le filtre, est la prise de vue en elle-même. L’angle et la proximité de l’objectif déforment les dimensions du visage. Des images qui "brouillent la ligne entre la réalité et l’imaginaire". Et les jeunes femmes deviennent donc victimes d’une éternelle insatisfaction. Dans ces cas-là, la chirurgie n’est clairement pas une solution. Le rapport préconise alors un suivi psychologique afin de gérer cette nouvelle forme d’obsession.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Aux Etats-Unis, des adolescentes se font opérer pour ressembler aux filtres Snapchat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kaspi, André] Comprendre les Etats-Unis d'aujourd'hui
» [Alesina, A., Glaeser, E.] Combattre les inégalités et la pauvreté : Les Etats-Unis face à l'Europe
» Bryce Canyon (Etats-Unis) - PC et Mac
» Achat achats aux States Etats-Unis/US/USA/monde/Douane
» Entrée des Etats unis par cherbourg en 1874

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un-Petit-Cafe :: Actualités - Culture - Littérature - Voyages :: Actualités - People - Débats :: Actualités - Economie-
Sauter vers: